Critères d’inclusion des distillateurs artisanaux et des spiritueux

Produit d’origine : Le produit doit avoir été distillé et embouteillé par le producteur d’origine, c'est-à-dire qu’il ne peut avoir été étiqueté à nouveau (changé de nom) ou être un produit sans nom (label blanc).

  1. Petite échelle : Les ventes de la distillerie ne doivent pas être de plus  de 100,000 litres d’alcool éthylique par année.

  2. Producteur indépendant : La distillerie doit une propriété autonome et fonctionner indépendamment de toute autres distilleries. Si le propriétaire (personne, compagnie ou autre entité juridique) d’une distillerie, possédant une part de 10% ou plus de celle-ci, possède aussi une part de 10% ou plus d’une ou plusieurs autres distilleries,  ces dernières seront considérées n’être qu’une seule entité aux fins de déterminer si ces distilleries rencontrent le critère«Petite échelle».

    1. Exemples : (1) Si quelqu’un (une entité)possède 25% de la distillerie A qui a 90,000L de ventes et 15% de la distillerie B qui a 15,000L de vente, les deux distilleries seront considérées comme étant une seule distillerie ayant des ventes de 105,000L et les distilleries A et B seront exclues du concours.  (2) Si quelqu’un (une entité) possède une part de 10% de la distillerie A, qui a des ventes de 200,000L,  et une part de10% de la distillerie B, qui a des ventes de 10,000L , la distillerie A sera exclues du concours en vertu du critère sur la «Petite échelle , et la distillerie B sera exclue en vertu des critères «Producteur indépendant » et «Petite échelle».

  3. Production artisanale : La distillerie utilise ses propres techniques de fermentation, de mélange, d’infusion ou de vieillissement de ses produits qui doivent être distillés ou redistillés par la distillerie. L’alcool de grain neutre est permis avec une technique appropriée (il doit être redistillé). Exemples de techniques qui disqualifierait un produit comprennent : (1) mélanger un alcool acheté avec de l’eau et ajouter saveurs et /ou couleurs sans redistiller, ou (2) acheter des spiritueux pour vieillir en fûts ou mélanger avec d’autres produits de la distillerie.

Critères d’inclusion du Concours des Bitters artisanaux canadiens

Le CASC tiendra un concours de spiritueux relatif aux Bitters artisanaux canadiens. Les bitters devront rencontrer les critères d’inclusion suivants :

  1. Le bitter doit être fait à partir d’extraction par de l’alcool et d’ingrédients véritables. Aucun arôme artificiel ne sera permis.

  2. L’entreprise doit être une propriété canadienne et opérer au Canada.

  3. L’entreprise doit en être le producteur d’origine –aucun bitter produit sous étiquette blanche (par sous-contrat) n’est permis.